Top
Felsberg Wintrange Moselle Luxembourg

Le Felsberg, terroir préservé sous l’œil de Saint-Donat

le

Surplombant le village de Wintrange et les étangs de Remerschen, le beau versant arrondi du Felsberg est un terroir atypique pour le sud de la Moselle. Son sous-sol calcaire qui affleure en fait une magnifique terre de riesling… mais pas seulement !

On dit que la moitié nord de la Moselle (de Remich à Wasserbillig), avec son calcaire coquillier prédominant, appelle le riesling tandis que les terres marneuses du Sud (de Schengen à Remich) valorisent les pinots. Mais comme toujours, il faut se méfier des généralisations : ce schéma simpliste ne tient pas compte du Felsberg, un terroir hors norme.

Colline abrupte au versant en demi-lune orienté plein sud, le Felsberg est formidablement inscrit dans le paysage. Il s’élève vers la statue de Saint-Donat qui le domine sitôt les dernières maisons de Wintrange franchies, jusqu’à la forêt classée Natura 2000 qui le coiffe. De là-haut, la vue est magnifique. Le regard porte jusqu’à Schengen et la plaine arrosée par les étangs de Remerschen tranche avec les fortes déclivités qui font le bonheur des vignerons.

« C’est l’exception de notre région », sourit Yves Sunnen qui y travaille sa plus ancienne vigne : une parcelle de riesling plantée en 1943 rachetée il y a 20 ans. « Le sous-sol calcaire permet d’apporter au vin une minéralité et un caractère racé complètement différents des terroirs alentours, comme le Hommelsberg qui le touche, mais qui donne des vins plus ronds, avec davantage de corps », affirme le premier vigneron bio du pays.

Cette ancienneté de l’implantation fait beaucoup pour la personnalité du lieu-dit. « Depuis que le vignoble a été créé, la structure du sol n’a jamais été modifiée et les racines peuvent puiser dans le terroir originel », souligne Yves Sunnen. Si un projet de remembrement vient d’être lancé en fin d’année dernière, il ne devrait concerner que la périphérie du terroir et non son cœur, au grand soulagement du vigneron et de plusieurs de ses confrères.

«C’est en 1897 qu’une assemblée générale des habitants de Wintrange a validé à une très large majorité l’organisation du vignoble»

L’origine de ce vignoble est précisément datée. Pour tout savoir, il suffit d’en référer au savoir deast Schumacher, le père de Frank et Martine Schumacher (domaine Schumacher-Knepper) dont le domaine et la salle de dégustation se situent presque au pied de l’escalier qui mène à la statue de Saint-Donat. L’homme affable a gardé toutes les archives !

« C’est en 1897 qu’une assemblée générale des habitants de Wintrange a validé à une très large majorité l’organisation du vignoble », explique Gast Schumacher. Dès 1900, les travaux sont achevés. À l’époque, la Moselle profite de l’union douanière avec l’Allemagne (le Zollverein) car ses raisins sont prisés pour l’élaboration du Sekt (vin mousseux), de l’autre côté de la Moselle. L’expansion et la modernisation du vignoble luxembourgeois permettent de répondre à cette forte demande transfrontalière.

« Avant cette décision, il n’y avait pas de routes pour accéder aux vignes, souligne Gast Schumacher, tout devait être transporté à dos d’homme par des chemins difficiles. » Une jolie anecdote existe à ce sujet, elle a pour premier rôle la statue de Saint-Donat. Pour accompagner le développement du Felsberg, le curé de Wintrange, M. Schrohweiler, lance l’idée de sanctifier le coteau en y érigeant la fameuse statue. Les paroissiens approuvent et, en 1898, Jean Hengers, le colosse du village, se dévoue pour la prendre sur son dos et escalader la pente sur un mauvais sentier casse-pattes (l’escalier de 590 marches ne sera créé qu’en 1933) !

Très vite, les qualités du vignoble sont reconnues mais le Felsberg a un problème : il subit tous les 2 ou 3 ans le gel tardif qui condamne une bonne partie de la récolte. En 1952 et 1953, deux études (l’une de l’université de Geisenheim, l’autre du Wetteramt de Trèves) sont menées pour trouver une solution. Elles proposent de couper les arbres au sommet pour laisser le froid glisser et creuser un lac qui ferait office de réserve de chaleur. Paradoxalement, cette proposition rejetée à l’époque existe aujourd’hui puisque les étangs de Remerschen, nés des anciennes sablières, jouent désormais ce rôle.

« Ce qui est intéressant ici, c’est la couche de terre argileuse qui retient l’eau lors des années sèches»

Finalement, pour contrer le gel, un système complexe d’aspersion des vignes est installé en 1956 : 12 600 mètres de tuyaux et 99 arroseurs sont alimentés par l’eau de la Moselle puisée par deux grosses pompes diesel. Lorsque la température s’abaisse, les vignes sont arrosées et le cocon de glace qui entoure les baies les protége d’un froid plus intense encore, comme un igloo. Plus tard, deux pompes électriques viendront remplacer les moteurs diesel. Le réchauffement climatique rendra caduc un système qui aura sauvé bien des récoltes. Avec des gelées tardives de plus en plus rares, l’immense entretien du réseau n’est plus rentable.

Aujourd’hui, le Felsberg est un des terroirs les plus prisés du pays dont les vins sont régulièrement primés dans les plus grands concours (Mundus Vini, Best of Riesling…). Le domaine Schumacher-Knepper en détient 8 hectares, dont plusieurs rachetés au notaire de Remich Constant Knepper en 1964. Pour rien au monde Frank Schumacher ne les cèderait, ils font partie de l’ADN du domaine. « Ce qui est intéressant ici, c’est la couche de terre argileuse qui retient l’eau lors des années sèches, explique-t-il. L’an passé, grâce à cela, les vignes n’ont pas souffert, surtout celles situées en contrebas où le sol est plus profond. » Frank Schumacher préfère d’ailleurs ces vignes plantées à proximité du village, dans une terre plus riche qu’au sommet où le calcaire affleure vite.

Loin de se contraindre à la routine, il a  planté ces dernières années deux petites parcelles de nouveaux cépages : du merlot (18 ares) et du pinotage (11 ares). « Je veux voir ce que cela donne, avec le réchauffement climatique, je me dis que cela peut être intéressant… ». Le Felsberg n’a pas fini de nous surprendre !

Carte_felsberg

Superficie : 21,67 ha

Vignerons producteurs : 20

Encépagement : riesling (30,8%), pinot gris (26,4%), pinot blanc (11,9%), auxerrois (8,7%), rivaner (6,8%), pinot noir (6,3%), elbling (3,1%), gewürztraminer (2,5%), chardonnay (1,2%), autres (2,3%).

Le Felsberg, un terroir très réputé (par Claude François, fondateur-gérant de l'application Vinslux)

Cuvée Lyra 2017 Domaine Schumacher-Knepper (Wintrange)

Une cuvée unique au Luxembourg, assemblage de deux tiers de pinot noir et d’un tiers de saint-laurent. La forme spéciale du palissage donne le nom à ce vin élevé pendant douze mois en barriques neuves et de passages d’un et de deux ans. Cette cuvée confirme la bonne réussite des cépages rouges dans le millésime 2017 : équilibrée, au nez séduisant de violette, de framboise et de cassis, elle se déguste sur un fruit croquant évoquant la cerise bigarreau, la mûre et la prunelle.

Riesling Ancienne Propriété Constant-Knepper 2017 Domaine Schumacher-Knepper (Wintrange)

Un riesling issu de parcelles idéalement placées qui se distingue par des notes de feuille de cassis et de fruits exotiques. Opulent, concentré, on a l’impression de croquer le raisin.

Gewürztraminer Wintrange-Felsberg 2017 Domaine Schumacher-Knepper (Wintrange)

Très réussi, ce gewürztraminer racé au nez de rose est juteux, équilibré et tout juste moelleux avec ses 20 grammes de sucre résiduel.

Riesling Domaine et tradition Vieilles vignes 2017 Domaine Sunnen-Hoffmann (Remerschen)

Pionnier des vins biologiques au Luxembourg, Yves Sunnen est membre fondateur de la charte Domaine et tradition créée en 1988. D’un rendement extrêmement bas (30 hl/hectare), ce riesling est concentré, dense, d’une maturité parfaite.

Pinot gris Wintrange Felsberg 2017 Caves Desom (Remich)

La maison produit deux vins sur le Felsberg, un riesling et un pinot gris. Le millésime 2017, difficile pour le cépage bourguignon, a bien réussi à l’équipe de Marc Desom. Il est fruité, rafraîchissant, long et plaisant.

Pinot gris Wintrange Felsberg 2016 Domaine Henri Ruppert (Schengen)

Henri Ruppert travaille du pinot gris et du riesling sur le Felsberg. Le pinot gris du millésime 2016 offre un nez d’ananas mûr, de poire et de coing. Une impression qui se confirme en bouche : il est très fruité, juteux.

Riesling Wintrange Felsberg 2016 Domaine Clos Mon Vieux Moulin (Ahn)

Si la cave se trouve à 30 km de Wintrange, Frank Duhr et son staff se font un plaisir à récolter les raisins de leurs parcelles familiales (pinot gris et riesling) du Felsberg. Le riesling 2016 se montre bien minéral et reflète le terroir avec des notes d’agrumes mûrs, de poire et une touche de kiwi et d’ananas frais.

Pinot gris Wintrange Felsberg 2016 Domaine Krier-Bisenius (Bech-Kleinmacher)

Le viticulteur qui a converti toutes ses vignes en culture biologique récemment (certification en 2015) propose dans le millésime 2016 un pinot gris sec, bien fumé, précis, poivré et minéral, avec une fin de bouche savoureuse.

Riesling Wintrange Felsberg 2017 Domaines Vinsmoselle

Ce riesling confirme la tendance vers les agrumes confits des vins de ce terroir : vif, concentré, très fruité, il est long et assez gras malgré sa minéralité dominante.

Riesling Wintrange Felsberg 2017 Domaine Alice Hartmann (Wormeldange)

Outre ses vignes de Wormeldange, Grevenmacher, Ahn, de Sarre et de Moselle allemande, le domaine exploite également depuis le millésime 2017 deux terrasses de riesling sur le Felsberg pour compléter la gamme. Elles produisent un vin à la fois concentré, flamboyant et minéral.

A lire également

Terroir

4/11/2019

Sandre et pinot noir, les racines de Michel Roth

Le chef étoilé Michel Roth, qui œuvre aux fourneaux du Bayview (Genève) et des Terroirs de Lorraine (dans la gare…

29/07/2019

Crémant et filets de bar rôtis : voilà l’été !

Mieux que l’accord mets/vins, l’accord mets/vins/copains ! En réunissant Nicolas Donati, le patron du Bistrot Gourmand (Remerschen) et les vignerons du…

Koeppchen Wormeldange Luxembourg
28/03/2019

Belle blanquette et riesling tendu, accord majeur

À Wormeldange, la Koeppchen fait honneur à ce que beaucoup considèrent comme le meilleur terroir du pays. On sait ce…

accord mets/vin Daniem Rameau La Rameaudière râble de lièvre pinot noir domaine Krier-Welbes
9/11/2018

Râble de lièvre et pinot noir, un mariage de saison par Daniel Rameau

Chez Daniel Rameau, chef incontournable au Grand-Duché à la tête de son restaurant (La Rameaudière, à Ellange-gare) depuis 34 ans,…