Top
wousselt 2

Le Wousselt, un ancêtre fringant

le

Lorsque vous quittez Ehnen en direction du nord, vers Wormeldange, vous longez le Wousselt. Au bas du coteau, les vignes les plus proches du village sont plantées sur les terrasses les plus anciennes du pays. On y voit surtout du riesling, qui tire grand profit d’une configuration singulière.

Le Wousselt est un terroir finalement assez discret. Pour l’aimer, il faut avoir la chance de le connaître, d’avoir posé un regard curieux sur ses terrasses et d’avoir bu un vin de ses vignes. Il n’est pourtant pas caché. Le Wousselt, ce sont ces vignes qui longent la route du Vin entre Ehnen et Wormeldange. Rien qu’en passant en voiture, on constate qu’il se divise en deux parties. Côté nord-est, on se trouve sur des vignes remembrées au début des années 1970. Les parcelles sont droites et homogènes. Mais du côté sud-ouest, sous les maisons modernes de la cité Léibesch, on remarque des coteaux abrupts (parfois plus de 50 % de pente), des vieilles terrasses et des vignes qui poussent autour de leur piquet, sans fil de fer pour étendre leurs branches. Voilà le vieux Wousselt, terroir à l’identité séculaire que se disputent les vignerons d’Ehnen et de Wormeldange. « Officiellement, on doit dire Wormeldange Wousselt, mais les vignes arrivent en plein dans notre village », sourit Luc Kohll (domaine Kohll-Leuck, à Ehnen). On sent là un sujet de débat entre voisins !

« Puisqu’il n’y a pas eu de remembrements ici depuis très longtemps, les vignes profitent de la terre originelle, riche en matière organique, explique Andreas Krebs, le maître de chai du domaine Häremillen qui travaille neuf parcelles sur le Wousselt. Et comme le calcaire coquillier est en sous-sol, les vins sont puissants et minéraux à la fois. »

Ce sont les terrasses les plus anciennes du pays.

Un terroir ne se définit pas uniquement par son sol, mais aussi par le temps qu’il y fait. Et le Wousselt n’a pas à se plaindre. « Il est exposé sud/sud-est, le soleil tourne donc autour de lui toute la journée, explique Luc Kohll. Ça ne pourrait pas être mieux ! » Sa position, en fond de vallée, est un avantage : « Grâce à l’inertie de la chaleur apportée par la Moselle, le Wousselt ne gèle presque jamais », relève Claude Scheuren, beau-frère et associé de Luc Kohll. Puisqu’il est posé au pied d’une forte pente en direction du sud-est, il est protégé des vents du nord, froids, ceux-là même qui peuvent apporter la grêle. « Je me rappelle un gros orage de grêle en 2000, pendant la finale de Coupe d’Europe de foot entre la France et l’Italie. Certaines parcelles avaient été touchées à 80 %, mais le Wousselt n’avait rien eu », se souvient Luc Kohll.

Si ce lieu a su garder son identité ancestrale, c’est qu’il a suscité l’attention de vignerons qui s’attèlent à le respecter et le mettre en valeur. « Ce sont les terrasses les plus anciennes du pays, avance Max Mannes, le patron du domaine Häremillen. Notre plus ancienne vigne a été plantée ici en 1941 et la plus récente en 1970, mais les murs en pierres sèches des terrasses sont plus vieux encore. » Les caractéristiques du sol conjuguées à l’âge de vignes qui ont eu le temps de plonger leurs racines profondément dans le calcaire coquillier offrent une combinaison parfaite pour le riesling. Ces trésors, le domaine Häremillen les isole dans son riesling Wousselt Vieilles Vignes en terrasse, un vin pur, droit et très élégant.

Chez Kohll-Leuck, on mise aussi sur cette ancienneté exceptionnelle au Grand-Duché avec la cuvée 1947, également un riesling. « Il s’agit d’une vigne qui appartenait à Nicolas Hein (NDLR : 1889-1969), un écrivain né à Ehnen que l’on appelle le Professeur ici, explique Luc Kohll. Nous la louons à ses héritiers et elle est magnifique. Mais ce sont des vins qui ont besoin de temps pour être appréciés. Nous avons commencé à produire cette cuvée en 2014, et elle est encore trop jeune. Selon moi, ce vin est au niveau de notre riesling Charta. »

Nous travaillons là parce que nous ressentons de l’estime pour patrimoine

La Charta Luxembourg est une initiative des vignerons indépendants pour identifier les sommets de leur production. Pour Luc Kohll, son chef-d’œuvre en tant que vinificateur est un riesling Charta millésime 2010, issu de vignes plantées sur le Wousselt en 1976. « Je n’ai jamais produit de meilleur vin, sourit-il en débouchant la bouteille. Avant la récolte, il y a eu beaucoup de pluie et cette vigne avait été touchée à 20 % par le botrytis. Mais il y a eu ensuite un temps froid et sec et les champignons se sont transformés en pourriture noble. Lors des vendanges, il était à 98 Oechsle. Au début, le sucre était trop présent, mais maintenant il est complètement équilibré et je l’adore ! » Avec sa couleur or, on reconnaît un vin précieux. Son nez de fruits confits et de miel appelle la gourmandise. Mais la bouche est beaucoup plus énergique que les odeurs pourraient laisser penser. Ce vin a de la fougue et une formidable tenue grâce à une fin de bouche très tonique.

Produire ces vins pour eux-mêmes est un travail colossal qui, d’un point de vue seulement comptable, ne ferait pas grand sens. Jamais remembrées, les parcelles sont petites et peu accessibles. « Il y a la route du Vin en bas et un sentier en haut, tout le travail se fait à la main, aucune machine ne peut entrer dans les vignes », sourit Max Mannes. On fauche le rotofil en bandoulière, on sulfate avec des lances et pour vendanger, eh bien ! on porte les caisses ! « C’est vrai, ce n’est pas très rentable car c’est beaucoup d’efforts pour une vingtaine d’hectolitres par hectare seulement, reconnaît-il. Nous travaillons là parce que nous ressentons de l’estime pour ce patrimoine. »

carte-wousselt

Superficie : 7 hectares
Nombre de producteurs : 22
Cépages : riesling (4,7 hectare), pinot gris (1 ha), pinot blanc (0,5 ha), pinot noir (0,4 ha), gewürztraminer (0,2 ha), auxerrois (0,1 ha), autres (0,1%).

Une magnifique terre à riesling

Riesling Wormeldange Wousselt 2018, Fût 810 Domaines Vinsmoselle

Curieusement, des notes florales dominent et le terroir ne se révèle qu’en milieu de bouche avec cette corpulence et cette concentration qui lui sont propres. Le vin paraît plus sec qu’il ne l’est, l’acidité assez élevée préservant sa fraîcheur. À l’aération, le vin acquiert une subtile note de fruits exotique.

Riesling Charta Luxembourg 2017 Domaine Häremillen (Ehnen)

De légères notes d’ananas mûr et de fruits exotiques jaillissent du verre ! Ce vin est élégant, subtil et mûr. Issu d’un rendement très bas, ce riesling en dentelle est d’une rare pureté pour ce millésime.

Riesling Ehnen Wousselt Vieilles vignes en terrasses 2017 Domaine Häremillen (Ehnen)

Le nez d’oranges confites et de kumquat est exquis, tout comme la bouche, extrêmement longue. Quel fruit concentré, quel gras malgré toute la minéralité et la fraîcheur ! Ce riesling est une grande réussite !

Riesling 1949 Ale Wéngert Ehnen Wousselt 2018 Domaine Keyser-Kohll by Kohll-Reuland (Ehnen)

Un riesling exceptionnel, dont les vignes ont été plantées en 1949. Rendement bas, donc, pour ce nectar. Une essence de riesling, sublimée par une finesse et une précision fascinante. Et quel fruit !

Riesling 1947 Wousselt Les Terrasses Domaine Kohll-Leuck (Ehnen)

Plantées en 1947, les vignes de ces parcelles contiennent 2 à 3% de gewürztraminer et d’auxerrois. Le millésime 2017 est bien fruité, pulpeux et minéral à la fois, privilégiant les agrumes mûrs. Un riesling phare de ce millésime.

Riesling Wormeldange Wousselt 2018 Domaine Kohll-Leuck (Ehnen)

Un riesling vibrant, nerveux, très minéral, fruité et épicé. Dès l’entrée en bouche, il expose toutes ces facettes et colle littéralement au palais, sans lourdeur et avec persistance. Le portrait-robot du Wousselt. Très longue finale. Le compagnon idéal des longues soirées…

Riesling SF Wormeldange Wousselt 2018 Domaine Schmit-Fohl (Ehnen)

Des notes de noix, d’amandes, d’abricots et de pêches. D’une précision sans faille, ce nectar est une essence du cépage et du Wousselt. Exceptionnel de densité et de puissance.

Riesling Schumacher-Lethal 2017 Domaine Schumacher-Lethal (Wormeldange)

Des notes typiques du Wousselt qui vont des fruits de verger à la noisette. Un riesling dont la minéralité est d’une magnifique précision. Le premier vinifié en fermentation spontanée à 100% par Tom Schumacher.

Pinot gris barrique Ehnen Wousselt 2017 Domaine Leuck-Thull (Wormeldange)

Ce pinot gris très sec a bien pris le bois. Alors que le millésime n’est pas favorable à ce cépage, des pinots gris aussi purs que ce Wousselt sont rares. Une interprétation intéressante.

Pinot gris Wormeldange Wousselt 2018 Domaine Mathes (Wormeldange)

Dense, opulent, très fruité et minéral. Des notes de fruits exotiques : mangue et ananas. Une belle mâche. La finale est franche, avec un goût d’amande. Typiquement mosellan.

A lire également

Terroir

4/11/2019

Sandre et pinot noir, les racines de Michel Roth

Le chef étoilé Michel Roth, qui œuvre aux fourneaux du Bayview (Genève) et des Terroirs de Lorraine (dans la gare…

29/07/2019

Crémant et filets de bar rôtis : voilà l’été !

Mieux que l’accord mets/vins, l’accord mets/vins/copains ! En réunissant Nicolas Donati, le patron du Bistrot Gourmand (Remerschen) et les vignerons du…

Koeppchen Wormeldange Luxembourg
28/03/2019

Belle blanquette et riesling tendu, accord majeur

À Wormeldange, la Koeppchen fait honneur à ce que beaucoup considèrent comme le meilleur terroir du pays. On sait ce…

accord mets/vin Daniem Rameau La Rameaudière râble de lièvre pinot noir domaine Krier-Welbes
9/11/2018

Râble de lièvre et pinot noir, un mariage de saison par Daniel Rameau

Chez Daniel Rameau, chef incontournable au Grand-Duché à la tête de son restaurant (La Rameaudière, à Ellange-gare) depuis 34 ans,…